Retour

Questions - Réponses

Message d'erreur

  • Deprecated function : Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor dans require_once() (ligne 3161 dans /var/www/vhosts/orthopedie-resurfacage-lille.org/httpdocs/includes/bootstrap.inc).
  • Deprecated function : Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor dans require_once() (ligne 127 dans /var/www/vhosts/orthopedie-resurfacage-lille.org/httpdocs/sites/all/modules/ctools/ctools.module).
  1. Quelle est la taille de l'incision après une prothèse de hanche ?

L'incision se trouve située le plus souvent au niveau de la fesse (voie postérieure). Elle mesure aux environ de 10 à 15 cm de long. Selon certaines données, une incision de type MIS (Mini Invasive Surgery) est pratiquée afin de minimiser le risque esthétique. Cette dernière est par définition inférieure à 10 cm. La cicatrice est ainsi aisément dissimulable par le port des sous-vêtements. Ceci permet de diminuer de façon importante le préjudice esthétique.

  1. Combien de temps dure l'intervention de pose d'une prothèse de hanche ? 

L'intervention dure de 45 minutes à 1 heure et demi en fonction de nombreux paramètres. Ainsi, la plupart des PTH sont implantées en 1 heure environ. Cependant, en cas d'arthrose importante et de facteurs anatomiques difficiles, l'opération peut prendre plus de temps.

  1. Comment se passe l'anesthésie ?

Les patients peuvent bénéficier soit d'une rachianesthésie (anesthésie des jambes) soit d'une anesthésie générale. Dans tous les cas, une consultation est prévue avec l'anesthésiste avant l'intervention. Durant cette visite, l'anesthésiste va expliquer les déférents modes d'anesthésie et discuter des avantages de chacun. Certaines données du patient (poids, antécédents pulmonaires …) peuvent être des contre-indications à certains types d'anesthésie. L'anesthésiste va aussi expliquer la prise en charge de la douleur après la chirurgie. N'hésitez pas à le questionner !

  1. Combien de temps dure l'hospitalisation à la suite de la pose d'une prothèse de hanche  ?

Les patients retournent à leur domicile dans l'immense majorité des cas. Un centre de rééducation peut-être indiqué si le patient vit seul ou si son habitation est difficile d'accès.
La durée d'hospitalisation est d'environ 6 jours.

  1. Faut-il effectuer de la rééducation ?

Oui, des séances de rééducation sont prescrites à la sortie du service pour une durée de 6 à 8 semaines. Le protocole de rééducation musculaire concerne principalement le travail musculaire de l'éventail des muscles fessiers et la restauration de la mobilité de la hanche (travail de renforcement du moyen fessier en appui et décubitus controlatéral à la pose de la prothèse, en appui, réapprentissage de la marche en terrain plat, dans les escaliers, ergothérapie).
De plus, des consignes strictes (pour éviter les positions luxantes, c'est-à-dire rapprocher la cuisse en dedans, tourner la cuisse en dedans et fléchir la hanche de façon importante) sont expliquées lors du séjour et une brochure  illustrée vous est remise.

  1. Quelle est la durée de reprise du travail et quelles sont les activités sportives autorisées ?

La reprise du travail dépend du type d'activité professionnelle. Ainsi, une personne ayant un emploi de bureau et/ou administratif pourra reprendre son activité après 3 à 5 semainesalors qu'un travailleur manuel attendra environ 2 à 3 mois.
La reprise de la conduite automobile est possible aux alentours de la 3ème semaine.
La montée des escaliers est possible aux alentours de la deuxième semaine.
En fonction du type de prothèse mise en place (gros diamètre, resurfaçage..), une activité sportive peut-être reprise à partir du 3ème mois. Avec des prothèses de type resurfaçage et dans notre expérience, des sports avec impact et pivot-contact tels que le karaté, le judo, les arts martiaux, le rugby peuvent même être envisagés sans restriction.

  1. Lors d'un voyage avec passage à la douane, peut-il y avoir un problème ?

En cas de voyage et de passage à la douane (détecteur de métaux) et en fonction du type de prothèse mis en place, vous pouvez être amené à fournir un certificat authentifiant votre prothèse. Parlez-en à votre chirurgien !!!

  1. Quelle est la durée de vie de la prothèse et faut-il la changer ?

Vaste débat encore ouvert !!!

Donner une durée de vie d'une prothèse de hanche est très difficile. Les prothèses utilisées dans le service sont choisies en fonction du niveau d'activité et de l'âge du patient. Le but de cette démarche est de procurer une durée de vie aussi longue que possible. Ceci est possible aujourd'hui avec les couples dur-dur utilisés dans le service depuis 15 ans (aucune reprise pour usure après 900 implantations chez des sujets de moins de 50 ans actifs) . En effet, le couple de frottement classique (le plus ancien) consistait en une tête en acier qui « frottait » contre une cupule en plastique (polyéthylène). Ceci était source d'usure par débris de plastique qui à long terme signait la « mort » de la prothèse. La durée de vie de ce type de prothèse était de l'ordre de 15 ans.

Désormais, le frottement de la PTH est amélioré avec des couples dur-dur c'est-à-dire soit des têtes métal contre une cupule métallique soit une tête en céramique contre une cupule en céramique. L'usure est par conséquent quasiment nulle. Ainsi, la longévité de ce type de prothèse de hanche nous permet d'espérer que leur durée de vie dépassera les 20-25 ans !!!

  1. Quelles sont les conséquences sur l'activité sexuelle ?

Il faut observer durant les 6 premières semaines, une stricte observation d'évitement des positions luxantes. C'est-à-dire qu'il vaut mieux éviter toute position acrobatique durant ce laps de temps. Après cette période, il n'y a aucune restriction spécifique.

D'ailleurs, de nombreux patients constatent une amélioration de leur vie sexuelle après la mise en place de la prothèse de hanche. En effet, l'arthrose de hanche limite de nombreux patients dans leur activité sexuelle et la prothèse permet de retrouver une vie sexuelle très satisfaisante. Ceci est d'ailleurs bien étudié par l'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé.

  1. Un traitement médical spécifique est-il nécessaire après une prothèse de hanche ?

Une injection quotidienne d'anticoagulant (Héparine de Bas Poids Moléculaire) est systématiquement administrée jusqu'à la reprise complète de l'appui afin d'éviter toute phlébite (6 semaines). Un traitement contre la douleur est prescrit durant les 3 semaines après l'intervention.