Retour

Protocole post PTH

Message d'erreur

  • Deprecated function : Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor dans require_once() (ligne 3161 dans /var/www/vhosts/orthopedie-resurfacage-lille.org/httpdocs/includes/bootstrap.inc).
  • Deprecated function : Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor dans require_once() (ligne 127 dans /var/www/vhosts/orthopedie-resurfacage-lille.org/httpdocs/sites/all/modules/ctools/ctools.module).

Certains patients sont levés et marchent le jour même de l'intervention.

Le plus souvent la marche débute le lendemain ou sur lendemain de l'intervention. Une mise au fauteuil est effectuée. Le port de béquilles est facultatif selon le degré d'équilibre des patients. La reprise de l'appui est effectuée dès le premier lever, avec un kinésithérapeute.

La sortie est « possible » lorsque le patient arrive à se lever seul pour aller aux toilettes et à marcher dans le couloir. Certains patients pratiquent les escaliers avant leur sortie.

Les patients retournent soit à leur domicile, soit en centre de rééducation, avec des consignes strictes pour éviter les positions luxantes pendant 6 semaines  :

  • Interdiction de croiser les jambes;
  • Interdiction de tourner la cuisse en dedans;
  • Interdiction de fléchir la hanche de façon importante (< 90°);
  • Ne pas se couper les ongles des pieds soit même;
  • Douches autorisées 2 jours après ablation des agraphes ou des fils, pas de bains avant 6 semaines.

Un protocole de rééducation musculaire est donné pour une durée de 6 à 8 semaines.

Ce dernier concerne principalement le travail musculaire de l'éventail des muscles fessiers et la restauration de la mobilité de la hanche :

  • Travail de renforcement du moyen fessier en décubitus latéral gauche, en appui monopodal gauche;
  • Appui complet autorisé sur le membre inférieur droit, travail de stabilisation du bassin en appui monopodal droit;
  • Réapprentissage de la marche en terrain plat, dans les escaliers;
  • Ergothérapie.

La reprise du travail dépend du type d'activité professionnelle. Ainsi, un patient qui travaille derrière un bureau pourra reprendre son activité au bout de 2 à 3 semaines alors qu'un travailleur manuel attendra environ 2 mois. La reprise de la conduite automobile est possible aux alentours de la 3ème semaine. La montée des escaliers est possible aux alentours de la deuxième semaine.

En fonction du type de prothèse mise en place (gros diamètre, resurfaçage..), une activité sportive peut-être reprise au 3ème mois.

Avec des prothèses de type resurfaçage et dans notre expérience, des sports avec impact et pivot-contact tels que le karaté, le judo, les arts martiaux, le rugby peuvent même être envisagés.

Le suivi des patients est effectuée lors des visites de contrôle avec une évaluation clinique (à l'aide de cotation spécifique) et l'analyse des radiographies effectuées. La première visite est effectuée à la 6ème semaine post-opératoire puis au 3ème mois puis au 6ème mois puis à la première année.

Ensuite, le patient doit être suivi de façon annuelle A VIE !

Ceci est nécessaire et obligatoire afin de dépister tout problème de façon précoce.